ASSEMBLEE GENERALE 2013-2014 DU RBM

Publié le 30 Juillet 2014 à 23:02

 Hammou ELKARMI

 

ELECTION DU MATRE ABDESSADEK BOUDAL PRESIDENT

A.Boudal : « je tends ma main à tous afin de bâtir un véritable club »

Reporté à plusieurs reprises, l’assemblée générale ordinaire 2013-2014  a enfin eu lieu au Club Omnisports de Béni-Mellal a élu tard dans la nuit 26-27 juillet courant à l’unanimité des 21 adhérent présents sur les 25, le seul candidat en lice,  Maitre Abdessadek BOUDAL, avocat au barreau de Béni-Mellal,  le nouveau président du Raja de Béni-Mellal, équipe de la Botola 2 pour un mandat de quatre ans mettant fin à une période anormale et instable après la démission forcée du l’ancien président  Abderrafai Kerroumi au début de la saison 2013-2014.

 Dans une ambiance calme et sereine empreinte de franchise et en présence de quelques membres de l’ancien comité, les adhérents, les représentants des associations de supporters, des représentants de la Ligue du Tadla et de la FRMF, du Délégué de la jeunesse des sports à Béni-Mellal, le représentant des autorité locales et des représentants de la presse locale, régionale, et nationale, cette assemblée s’est déroulée sous la présidence du premier vice président de l’ancien bureau. Au début de la séance, une minute de silence pour la lecture da la Fatiha à la mémoire d’Abdellatif Mesfioui, président-fondateur du club en 1956 décédé dernièrement. Ensuite la parole a été donnée aux Secrétaire Général et le Trésorier du Club afin de présenter les rapports moral et financier qui ont donné lieu à un débat, ont été approuvés à l’unanimité  par les adhérents. La dernière phase de l’assemblée a été marquée par l’élection à mains levées du seul candidat en compétion, Maitre A. Boudal, un connaisseur des arcanes du RBM a été chargé de constituer le bureau. A la fin de cette assemblée, le nouveau Président a lu le message de fidélité et de loyauté adressé à SM le Roi. Au terme de cette assemblée, le nouveau président nous a fait la déclaration suivant : « Sans doute, la présidence d’un  grand club au passé glorieux  n’est pas une chose aisée. C’est une grande responsabilisé. Je tiens à préciser comme je l’ai dit dans mon allocution que ma main est tendue à tous les adhérents et à toutes les bonnes volontés dans une approche participative afin de travailler ensemble, de se réconcilier ave soi-même et de réconcilier le club avec ses supporters et redonner à la ville un club à la hauteur. N’avons pas de véritable club au vrai sens du terme nous n’avons d’administration fixe. Le Comité-Directeur est une chose essentielle et fait partie des éléments du cahier de charges. La constitution de la composition du comité sera faite dans moins d’une semaine et vous sera communiqué lors d’un point de presse, qui  est un partenaire très important. Je porte un projet très ambitieux qui vise avant tout à bâtir un véritable club avec une administration au vrai sens du terme et je te tiens à remercier le Wali qui nous doté d’un siège dans l’enceinte du COBM. Cette année sera consacrée à la remise sur pied et à la constitution d’une équipe compétitive pour l’avenir et  sincèrement je ne promets pas cette année de montée à la  Botola Professionnelle.  L’une de mes priorités et préoccupations, ce sont la catégorie de jeunes et tout l’argent dédié à cette catégorie sera totalement injecté dans la gestion des jeunes.  Un point très important, c’est la recherche de ressources fixes en plus des trois bailleurs de fonds connus et que nous tenons à remercier. Nous avons une importante zone industrielle. Et nous devons rechercher d’autres sources de financement sachant le cahier de charges prévoit 700.000.000. Nous avons d’argent, dès le dépôt du bureau du Raja de Béni-Mellal au à la FRMF, nous bénéficierons d’une subvention de 100.000 dirhams qui nous permettra de démarrer de bon pied  de recruter des cadres techniques à la hauteur. Dès le début de 2015, nous devons la mise à niveau du club qui répond aux critères du cahier des charges exigés par la FRMF. Selon le rapport financier 2013-2014, les recettes du club s’élèvent 6.829.000 DH réparties en subventions du Conseil urbain (2.360.000 DH), de la FRMF (2.340.000 DH) et les dépenses s’élèvent à 6.790.000 DH avec un déficit de 810.000 DH.

Le nouveau président aura de la pain sur la planche car il hérite d’un club en pleine décomposition avec à son passif l’affaire du fameux match truqué de la saison 2012-2013 en Botola Pro et qui traine devant le tribunal de Casablanca après un jugement défavorable en première instance, un déficit budgétaire de 810.000 dirhams et un staff technique et des nouveaux joueurs déjà recrutés. C’est une situation complexe qui se présente à Maitre Boudal. Nous ne savons pas comment il va s’en sortir et qu’il aura besoin de tout le courage du monde pour gérer le quasi ingérable sous la pression d’un public très exigeant, impatient et… surtout écœuré par le bilan catastrophique de leur club fanion des ces deux dernières années et la gestion calamiteuse des affaires du club. D’autant plus que le nouveau président a une fourchette très restreinte et limitée de profils valables et crédibles au sein des adhérents pour constituer la nouvelle équipe dirigeante qui jouera bien le rôle de précurseur et fédérateur de toutes les bonnes volontés et de toutes les potentialités de la province afin de créer une nouvelle dynamique dont l’objectif essentiel est de bâtir un nouveau club sur des bases solides et garantir un retour rapide et un long séjour et pourquoi pas éternel au sein de la Botola Pro digne du passé prestigieux du RBM : création en 1956, montée en première Division en 1966, champion du Maroc en 1974, deux fois demi-finalistes de la coupe du Trône, finaliste de la coupe Maghrébine, participant à la Coupe Mohammed V. Et aussi faire de ce club un  géniteur de joueurs de la trempe des Hadj Kabbour, Oualad I et II, Najah, Mazi, Alibou, feu Habib, Achibet, Nassila et la liste est non exhaustive. Au lieu de compter sur les recrutements massifs sans lendemain des joueurs. Ce qui exige une politique de gestion du club scientifique, rationnelle et moderne et à long terme. Et cela exige une sensibilisation tout azimuts du public et surtout des vrais supporters du RBM Une première urgence, c’est la création d’un Comité Directeur constitué de toutes les potentialités de la province qui peuvent donner une valeur ajoutée au club tant dans la recherche des ressources financières que matérielles et constituer un comité de réflexion (think tank), une sorte de laboratoires d’idées empreintes de créativité et élément de lobbying capable de défendre les intérêts du Club au sein des instances fédérales.      

Maitre Abdessadek Boudal est le 18ème Président du club depuis sa création en 1956,    est né le 16.02.1962, avocat au barreau de Béni-Mellal, marié ayant déjà fait partie du comité du RBM lors des périodes 1998-1999 et 2011-2014 et a soutenu Fouzi Lakjaâa lors de l’élection de celui-ci à la tête de la FRMF et a fait partie récemment de la commission préparatoire de la Ligue professionnelle  et des cahiers de charge.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire



La FRMF adopte à l’unanimité ses statuts selon les règlements de la FIFA

Flappy Bird : le jeu disparu, des iPhone à des prix records sur eBay

Votez pour la prochaine combinaison de la NASA

François Hollande a «entendu les Français»

Le mot pour rire : Taxi !

ASSEMBLEE GENERALE 2013-2014 DU RBM

reportage: Charles Alphonse N’Dour égorgé à Tanger

ASSEMBLEE GENERALE 2013-2014 DU RBM





 

S'abonner à la newsletter




Copyright © 2019 milafattadla . Tous droits réservés