Les Points Sur les i

Publié le 26 Mars 2014 à 21:06

Par Najib SALMI

L’arbitrage en foot, cheval de toutes les batailles, c’est le bouc émissaire idéal, l’arbre qui cache toutes les forêts. On le rend responsable de toutes les défaites.
Même les grands clubs comme le Réal de Madrid avec le Ballon d’Or Christiano Ronaldo n’échappent pas à cette médiocrité.
Car c’est faire preuve de médiocrité crasse que de toujours rendre l’arbitre coupable de nos fautes.
Pour le Classico espagnol, ce fut flagrant. 
Ronaldo a raté son match mais au lieu de faire son auto-critique il fustige l’arbitre.
Et le Raja à Salé et ses insupportables contestations pour chaque coup de sifflet.
Pareil pour le Hassania d’Agadir offusqué par sa défaite contre le MAT.
Et là, Amri, coach tétouani, a fait fort en répondant aux détracteurs : « Ceux qui nous accusent de profiter des erreurs d’arbitrage devraient d’abord venir voir le travail que l’on a fait à Tétouan, dans le domaine de la formation et de la préparation. Moi je prépare une équipe pour gagner et donner du spectacle au public ».
Certes tous les arbitres ne sont pas des saints, et avec toute la bonne volonté que l’on peut avoir, il faut reconnaître que les erreurs sont humaines et que personne n’est parfait, ni les arbitres, bien sûr, mais aussi ni les joueurs, ni les dirigeants, ni les entraîneurs, ni les journalistes.
Et le jour où tout le monde aura compris ça, alors tout le monde accepterait mieux les erreurs de l’autre.
Ce sera alors le début de la tolérance, et donc de la sagesse, source de progrès.
Est-ce trop demander  


«Irez vous ces jours-ci à Dar-Es-Salam  Plus exactement au Royal Golf de Dar-Es-Salam de Rabat où se poursuit encore pour 48 heures, le tournoi MENA qu’on a déjà évoqué ici et qui permet aux golfeurs de plus de 20 pays de se disputer des points précieux pour la suite de leur carrière pro.
Car en Golf, il y a de plus en plus de pros marocains et qui tracent leur chemin.
Cette semaine après Mohammadia où Mohamed Fattah, ex-ministre, ex-directeur général de l’OCP, ex-footballeur, (salut Beni Mellal) veille à l’expansion golfique, le MENA est à Dar Es Salam pour la grande joie de ceux qui sont « raides dingues » de ce sport qui au Maroc progresse sensiblement. Ils sont 42 nationaux (20 pros et 22 amateurs) à participer au circuit MENA, et les parties sont spectaculaires.
Vous n’aimez pas le golf  Vous trouvez que c’est une discipline trop ceci ou trop cela  
Apprenez que les préjugés contre le golf existent dans le monde entier.
En France, par exemple, qui compte 414.000 licenciés, la fédération organise chaque année une opération portes ouvertes pour vaincre « les préjugés associés à ce sport »    .Sur le quotidien « L’Equipe » cette opération a été commentée ainsi : « il en faudra beaucoup plus pour gagner le pari » en expliquant que les « vrais » golfeurs, ceux de la tradition, n’aiment pas qu’on vienne les déranger dans leurs green et club-house. (L’arbitre publié dans l’édition du jeudi 20 mars 2014 est édifiant en ce sens).
On peut dire qu’au Maroc, le golf est en avance sur la France par le fait qu’il s’ouvre de plus en plus à des jeunes, qu’ils sont demandeurs, qu’ils sont accueillis et que de plus que jamais, ils sentent qu’ils peuvent s’intégrer et trouver leur voie dans l’un des nombreux métiers du golf et pour lesquels il est organisé un programme de formation.
Mais bref, en un mot comme en cent, allez au golf, c’est là le sport où l’on respire. 
Dans tous les sens du terme.
Essayez et vous verrez qu’on n’exagère pas.









Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire



M. Anis Birou rencontre à Londres les Marocains d’Angleterre

Ouarzazate abrite la 29ème édition du Marathon des Sables, du 4 au 14 avril prochain

Galaxy S5 : prix et date de sortie dévoilés

L'air pollué a tué 7 millions de personnes en 2012

La pilule qui va vous rendre intelligents

Le vaisseau Soyouz en attente d'arrimage à l'ISS

Votez pour la prochaine combinaison de la NASA

Les maladies nosocomiales tuent 200 Américains par jour

Lufthansa va supprimer 600 vols jeudi

Mark Branson, un choix qui ne fait pas l'unanimité

Les Points Sur les i





 

S'abonner à la newsletter




Copyright © 2020 milafattadla . Tous droits réservés